octobre

À l’écrit et à l’oral

Les fautes d’orthographe s’écrivent, mais se rencontrent aussi à l’oral. Voici quelques exemples parmi celles que j’observe fréquemment. « Et cetera, et cetera » : une fois est suffisant puisque cette locution latine signifie « et la suite ». À l’écrit, ajouter des points de suspension après « etc. » revient au même. Le point, lui, est indissociable de l’abréviation ; après laquelle…

août

La voyelle de voyou

Le débat et les points de divergence n’en finissent pas. L’opposition des linguistes, des féministes et de l’Académie française sur l’écriture inclusive alimente régulièrement les journaux et autres médias. Alain Rey minimise le propos en rappelant que cette « réforme » est limitée aux écrits car elle n’est pas oralisable. Soit. Mais ceci n’évince pas le bien-fondé…

juillet

S’améliorer en orthographe pour être meilleur dans les autres matières

Une étude du CNRS a été menée durant trois ans auprès de 850 étudiants français. Elle tire des conclusions très intéressantes quant à l’interaction entre une progression parallèle de leur niveau d’orthographe et dans les autres matières. Alors que 20 % des étudiants en licence quittent l’enseignement supérieur sans diplôme, l’axe identifié de l’amélioration de…

mai

Crise sanitaire, les mots pour en parler

Monopolisant les médias, transformant nos vies, la crise sanitaire actuelle draine dans son sillage des termes et expressions utilisés jusque-là dans un autre contexte, de nouveaux anglicismes ou encore un vocabulaire inédit, devenu rapidement familier. Impossible d’y échapper. Prenez soin de vous pendant le confinement et le déconfinement, ne sortez pas sans vos masques, maintenez…

janvier

Les troubles de l’apprentissage de l’orthographe

La dysorthographie fait partie des troubles « dys », généralement associée à une dyslexie (difficulté d’apprentissage de la lecture). L’acquisition du langage écrit s’en trouve perturbée. Il s’agit d’un dysfonctionnement de l’apprentissage, dû à une importante et durable déficience d’assimilation des règles d’orthographe. L’origine est neurologique, marquée par des déficits de langage. Sur les 5 à 8 %…